Tutorat

Depuis le 28 août 2014, tout employeur a l’obligation de désigner un tuteur pour chaque salarié en contrat de professionnalisation.

Le tuteur exerce cinq missions principales :

  • accueillir, aider, informer et guider les bénéficiaires des contrats et des périodes de professionnalisation pendant la durée de leur parcours de formation ;
  • organiser l’activité des salariés concernés dans l’entreprise et contribuer à l’acquisition des savoir-faire professionnels ;
  • veiller au respect de l’emploi du temps du salarié ;
  • assurer la liaison avec les organismes de formation ;
  • participer à l’évaluation du suivi de la formation.

Être tuteur ne s’improvise pas, c’est pourquoi il existe des formations spécifiques : formation tuteur.

Formation tuteur

La formation de tuteur a pour objectif l’acquisition de compétences pédagogiques permettant la transmission des savoirs et savoir-faire professionnels.

Pour qui ?

  • La personne formée pour devenir tuteur doit être volontaire et salariée de l’entreprise.
  • La personne doit avoir une expérience professionnelle d’au moins 2 ans dans une qualification en rapport avec l’objectif de professionnalisation visé.
  • Elle est chargée d’accueillir et guider les bénéficiaires de contrats ou périodes de professionnalisation dans l’entreprise.
  • Le tuteur ne peut pas être le formateur du stagiaire.

* La rémunération du salarié est fixée selon l'âge et le niveau de qualification de la personne embauchée. De 55% à 100% du SMIC en fonction de l’âge et du niveau de formation du bénéficiaire. Ces taux peuvent être modifiés par l’accord de branche dont relève votre entreprise.